Présentation

Biographie

Formée par le Mouvement d’Art-Thérapeutes, art-thérapeute RNCP certifiée par l'institut de psychologie appliquée PROFAC, membre de la SFPE-AT (Société Française de Psychopathologie de l’Expression et d’Art- thérapie), de l'École Française de Daseinanalyse et de FARE (voir rubrique Liens), je suis également diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et du Kent Institute of Arts & Design. D'abord illustratrice indépendante et photographe plasticienne, mon parcours m’a amenée à travailler dans le milieu associatif avec des adolescents présentant des troubles psycho-sociaux, en psychiatrie auprès d’enfants porteurs de TED et de TSA, d’adultes traités pour des troubles de l’humeur, anorexie ou addictions, ainsi qu’aux côtés de personnes atteintes de démences séniles. Installée à Toulouse, je propose des accompagnements individuels en cabinet privé et des interventions en institutions éducatives ou médicalisées.

Ma pratique respecte le code de déontologie de la Syndicat Français des Arts-Thérapeutes et du Syndicat National des Praticiens en Psychothérapie et psychanalyse dont voici les 4 premiers articles :

 

Art. 1/1 - Formation professionnelle

Le psychothérapeute a une formation professionnelle approfondie théorique et pratique apte à créer une compétence de praticien.

Art. 1/2 - Processus thérapeutique personnel

Il est passé lui-même par un processus psychothérapeutique approfondi. Cette démarche personnelle est distincte de sa formation, bien qu’elle y participe fondamentalement.

Art. 1/3 - Formation continue

Sa formation et son développement personnel doivent faire l’objet d’une constante régénération tout au long de sa carrière.

Art. 1/4 - Contrôle et supervision

Le psychothérapeute se maintient dans un système de supervision ou de contrôle de sa pratique par un tiers qualifié.

À consulter en intégralité sur le site www.snppsy.org

ML_2020_BDOK.jpg

En pratique

 
 

Qu’est ce que la psychothérapie à médiation artistique ?

 

C'est une psychothérapie qui s’appuie sur la création et sur la verbalisation pour accompagner la personne dans son désir de transformation. Elle s’inscrit dans un cadre thérapeutique qui repose avant tout sur une relation patient-thérapeute. Mais ici l’échange non-directif par la parole s’allie à l’utilisation de médiations artistiques pour ouvrir un champ d'action qui convoque le jeu, l'intuition et l’imagination créatrice pour résoudre ses conflits intérieurs et renouer avec son élan vital. 

 

 

Pourquoi utiliser la médiation artistique dans un accompagnement psychothérapeutique ?

 

« La forme c’est le fond qui remonte à la surface » Victor Hugo

 

La psychothérapie à médiation artistique ou art-thérapie permet d'actualiser les affects qui nous traversent par une expression non-verbale. Représenter c’est changer de registre : c’est mettre à distance, hors de soi. Le processus créatif qui mobilise un fonds de ressources personnel et une sensorialité enfouie dans la mémoire nous fait « reprendre la main » pour relancer les forces vitales qui nous animent. Il nous expose au surgissement de l’inattendu et nous aide à réinventer un dialogue avec le monde où la beauté aurait sa place. Il nous permet de figurer autrement la souffrance, les peurs, l’inconnu et de leur faire face pour tenter de les transfigurer. En cela le processus de création est un partenaire précieux du travail d’analyse, par ailleurs indispensable pour qui cherche à donner du sens à sa vie. 

Dans l'espace psychothérapeutique le processus de création peut devenir un puissant levier pour dire l’indicible. « L'art opère la métabolisation d'une mémoire du corps en langue » nous dit Piera Aulagnier. Il s’avère assurément un moyen efficace – parfois le seul - de modéliser l'ambivalence, de débloquer un pouvoir d’action entravé et de faciliter la relation.

La médiation artistique instaure une triangulaire dans la relation thérapeutique. Auteur et thérapeute regardent et apprécient ensemble l'œuvre créée qui devient alors un support de partage pour emmener plus loin l'élaboration d'un travail psychique.

 

Spécificités de ma pratique

 

Mon approche s'ancre dans une dimension résolument existentielle se nourrit de la phénoménologie et de la psychanalyse. Parole et création s’étayent librement l’une l’autre, tour à tour ou conjointement, sans jamais s'exclure pour permettre d’exprimer la difficulté d’exister et pour dépasser les obstacles en leur donnant du sens. Créer c’est pratiquer l’art de se transformer. Trouver une solution formelle c'est trouver un modèle de résolution de crises qui les convertisse en opportunités de changement. Dans cet objectif, un large éventail de médiations telles que le dessin, la peinture, le collage, la photographie, l’écriture, le modelage, la fabrication et le jeu de masques ou l’expression corporelle peuvent être utilisées et combinées en fonction des besoins de la prise en charge.

À qui s’adresse-t-elle ?

Enfants, adolescents, adultes et personnes âgées sans prérequis artistiques. À toute personne qui se sent entravée dans sa capacité d’exister, qui a besoin d’être accueillie et aidée à traverser des difficultés psychiques : mal-être, traumatismes, deuils, dépression, troubles psychologiques, comportementaux ou relationnels, etc.

 

La psychothérapie à médiation artistique s’adresse pleinement aux personnes pour qui verbaliser est difficile car elle permet d’établir une relation thérapeutique qui ne passe pas obligatoirement par la parole. Elle est donc un mode d'entrée en relation privilégiée avec les enfants, les adolescents et les personnes atteintes de troubles psychopathologiques. 

Un suivi art-thérapeutique peut être recommandé par un médecin traitant ou par un psychiatre, notamment pour prendre le relai d'un séjour en structure médicalisée. Dans ce cas il s’effectue en lien avec ces interlocuteurs ; lorsque la prise en charge est pratiquée dans un cadre institutionnel elle s’inscrit dans un parcours de soin, au sein d’une équipe multidisciplinaire. 

Modalités

En séances individuelles 

Un premier entretien gratuit permet au consultant de définir sa demande. Cet entretien est également l’occasion de préciser les règles fondamentales qui régissent le cadre de la relation thérapeutique dans un esprit de protection (confidentialité, ponctualité, régularité, respect des personnes et du matériel mis à disposition) et d’en établir ensemble les modalités (durée, fréquence, coût, etc.).

 

Les séances individuelles se font sur rendez-vous uniquement, en cabinet privé au centre ville de Toulouse (quartier Saint-Etienne). Possibilités de séances à domicile dans le cas d'HAD (hospitalisation à domicile) ou lorsque la personne est dans l'incapacité physique de se déplacer. 

Durée de la séance 50mns 

Toute consultation non-annulée 48h à l’avance est due

Tarif (matériel inclus) à convenir avec la personne 

En institution

Mes interventions s'adressent aux structures éducatives ou médicalisées telles que IME, CMP, MECS, ITEP, CSAPA, HDJ, institutions psychiatriques, Cliniques, etc. et peuvent s'adapter selon leurs besoins :

Permanence in situ

En séance individuelles

Tarif horaire pour des permanences basées sur des demi-journées


Ateliers art-thérapeutiques

Possibilités d’interventions à durée limitée basées sur des projets artistiques ou d'animer des groupes art-thérapeutiques sur le long terme.

Tarif horaire ou forfait par projet